Codina, le décor d’une nouvelle version de l’opéra de Gluck, Orphée

L’année prochaine en France, Ensemble Opalescences créera une nouvelle adaptation d’Orphée, l’opéra populaire de Gluck, avec les treillis métalliques de Codina< /strong> jouant un rôle de premier plan.

Cette nouvelle version plus intime a une distribution réduite d’interprètes : un quatuor à cordes, un quatuor vocal et des solistes, auxquels s’ajoutent la riposte d’une flûte et d’un violon représentant les personnages d’Eurydice et d’Orphée. Il s’agit d’une production dans laquelle le décor, le théâtre, la danse et la musique s’entremêlent dans un récit intense et émotionnel pour honorer le travail et l’esthétique de Gluck.

Pour créer cette atmosphère intimiste et évocatrice, l’architecte Geoffrey Desplaces a conçu un ensemble unique en grillage métallique. Desplaces a confié au représentant de Codina en France, Maille Metal Design, la conception d’une structure en treillis métallique comme base fixe d’un décor sobre mais puissant. strong> pour cette nouvelle adaptation. La maille antirouille crée un filtre qui révèle et dissimule simultanément, et réfléchit également toute lumière qui l’éclaire pour créer différentes ambiances.

Dans cette version d’Orphée d’Ensemble Opalescences, la maille prend vie : elle deviendra un tapis statique, une montagne, un paysage inquiétant, un ciel lourd et un mur qui sépare deux mondes. La maille permet de magnifier les corps, les mouvements et l’éclairage et contribuera à créer une tension mystique pour le spectacle au cours duquel, soudain, le poids et la frigidité d’une matière dure et froide cèdent soudain la place à la sensualité et à la chaleur du corps et âme.

Voir le projet

Photos : Ensemble Opalescences / Geoffrey Desplaces Architecte / Jullette Valtiendas photographe.