Gare de train à grande vitesse à Médine, Arabie Saoudite

Des rails sont actuellement posés au milieu d’un paysage désertique saoudien habité par des Bédouins pour la construction du ‘Mecca AVE‘, un projet ferroviaire à grande vitesse reliant les villes de La Mecque et de Médine. En plus du chemin de fer à grande vitesse Haramain, long de près de 500 km, mis en œuvre par un consortium espagnol, un studio britannique, Norman Foster, participe à la construction de gares pour les quatre arrêts prévus le long de l’itinéraire : Médine, La Mecque, Jeddah et King Abdullah Economic City (KAEC).

Toutes les stations, encore en construction, ont une conception similaire basée sur une séquence d’arches de 25 mètres de haut, donnant une touche moderne à ce style arabe traditionnel. La principale variation entre les bâtiments est produite par différentes couleurs qui identifient chaque ville : Médine prend le vert de la mosquée du Prophète ; La Mecque assume la dorure de la Kaaba (lieu de pèlerinage sacré de l’Islam) ; Djeddah puise dans ses liens culturels avec la couleur violette ; et KAEC combine le bleu et l’argent pour représenter la modernité.

En plus de la couleur, chacun des bâtiments aura une façade légèrement différente selon l’exposition et l’incidence des rayons du soleil, avec des volets, des vitrages ou une façade pleine. Un élément commun à tous sera les auvents de toit en forme de dôme, qui seront soutenus par des structures indépendantes et ramifiées qui se répètent dans une formation de grille de 27 mètres carrés.

Chaque station est orientée en fonction de la lumière du soleil, de sorte que la structure de Médine sera orientée vers l’est, tandis que celle de La Mecque sera orientée vers le nord. La position changeante du soleil s’articule à travers des ouvertures dans le toit qui animent l’espace pendant la journée et créent l’impression d’étoiles dans le ciel la nuit.

Les gares couvriront collectivement une superficie plus de 30 fois plus grande que Trafalgar Square à Londres et desserviront environ 60 millions de passagers par an, soit le double du nombre qui voyage sur les lignes espagnoles AVE au cours d’une année.