La délicatesse éthérée des papillons métalliques

Le treillis métallique est un matériau très polyvalent utilisé dans l’art et, surtout, dans la sculpture. Son adaptabilité permet de faire émerger des créations qui se distinguent par leur solidité voire leur légèreté. La marque distinctive des sculptures de Michelle McKinney est le tressage délicat de la maille, qui se transforme en jolies ailes métalliques.

Ses sculptures aériennes, pleines de couleurs, ressemblent à des oiseaux, des feuilles, des papillons… McKinney, créatrice de bijoux, dit apprécier « le contraste entre la solidité de la matière et la délicatesse et la fragilité des objets ». L’artiste a commencé à créer des bijoux mais s’est vite rendu compte qu’elle voulait travailler à plus grande échelle, qu’elle « voulait explorer de plus grandes idées, rassembler divers éléments infimes pour créer un tout« .

Son travail est fortement inspiré par la nature ; comme elle le dit : « Je veux capturer la beauté dans le temps ». De plus, McKinney explique qu’en tant qu’artiste, elle s’intéresse à transmettre une « sensation de mouvement avec son travail tout en capturant chaque élément ».

Le matériau préféré de McKinney est l’acier inoxydable, très répandu dans l’industrie, ce qui donne à ses œuvres un fort contraste entre la dureté de l’acier et la délicatesse des objets moulés.