La septième salle

Les architectes norvégiens, Snohetta, semblent avoir le vent en poupe alors que nous nous dirigeons vers 2017. Le 18 janvier a vu le Harads Treehotel (Suède), qui propose ses invités une expérience à la cime des arbres, ouvre sa septième cabane au milieu des branches. La bien nommée La septième salle –a cabane qui se niche à dix mètres de haut dans les arbres d’une forêt de pins– est également un design Snohetta.

L’une des caractéristiques intéressantes de cette nouvelle cabane dans les arbres est que, lorsqu’on s’approche d’en bas, on lève les yeux pour découvrir que toute la base du bâtiment, formée de plaques d’aluminium, est recouverte d’une photographie grandeur nature reflétant la canopée des arbres, une façon intelligente de camoufler la cabane dans la forêt, tout en respectant l’apparence et le caractère de son environnement. L’extérieur de la cabine est également revêtu de bois carbonisé noir pour un déguisement encore plus efficace.

Et qu’est-ce qui se cache exactement là-haut ? La cabine de 100 m2, qui peut accueillir 5 personnes, est une expérience en soi. Il dispose d’un salon, d’une salle de bain avec douche et de deux chambres doubles plus un canapé-lit. La décoration est une vitrine de matériaux organiques, de bois scandinaves et de textiles de qualité supérieure qui créent un intérieur chaleureux et confortable.

Mais la pièce de résistance se trouve sur la terrasse extérieure. Un filet suspendu à travers les branches d’un grand pin naturel permet aux invités de sortir sur le filet et de s’asseoir ou de s’allonger contre les branches et d’écouter les sons de la forêt tout en contemplant le ciel étoilé et les magnifiques aurores boréales. De grandes fenêtres panoramiques orientées au nord ont également été intégrées à la conception, ainsi que des puits de lumière dans les chambres, qui brouillent les frontières entre l’intérieur et l’extérieur et permettent aux clients de profiter des magnifiques vues</ fort>.

Photo : Dezeen / Johan Jansson