Un gratte-ciel en bois pour Paris

Paris pourrait accueillir dans un avenir proche un complexe écologique, comprenant, entre autres bâtiments, un gratte-ciel en bois de 35 étages, ce qui en ferait la plus haute tour de ce type dans le monde.

Selon ArchDaily, le studio canadien Michael Green Architecture (MGA) a déposé un projet pour la construction, à Paris, du plus haut bâtiment en bois du monde, haut de 35 étages. Le gratte-ciel ferait partie d’un complexe architectural appelé Baobab, qui comprendrait également un certain nombre de bâtiments résidentiels, un marché, une gare routière, un parking, un hôtel et d’autres installations.

Le projet a été conçu comme une candidature au concours « Réinventer Paris », à travers lequel les autorités françaises recherchent un aménagement urbain innovant pour la ville. Selon MGA, l’idée présente plusieurs avantages par rapport aux autres candidats, notamment d’un point de vue environnemental étant donné que la tour en bois entraînerait une économie de quelque 3 700 tonnes métriques d’émissions de carbone, soit une quantité équivalente à la suppression de 2 207 voitures de la circulation pendant un an. .

Le projet, que ses développeurs décrivent comme « la prochaine ère de la construction de la ville », n’ira cependant de l’avant que s’il remporte le concours, dont les résultats doivent être annoncés cet été.

Source : ArchDaily