Une construction bois bioclimatique

Les architectes Philippe Barré et Agnès Lambot ont réalisé pour Atlanbois, une agence française dont la mission est de promouvoir la filière bois, un bâtiment exemplaire de l’utilisation du bois en architecture.

Situé boulevard León-Bureau à Nantes, ce curieux bâtiment dont l’empreinte en forme de feuille, ou de goutte d’eau, engage un dialogue insolite avec les rues environnantes et les perspectives qu’elles offrent.

Le bâtiment B, comme on l’appelle, a trois étages, avec un grand atrium central largement vitré. C’est aussi un bâtiment bioclimatique à faible consommation d’énergie. Toute l’isolation est en matériaux naturels, et à la place de la ventilation mécanique conventionnelle, un système naturel est conçu dans la forme du bâtiment, dont les différents espaces donnent sur un grand atrium central.

Le bâtiment B dispose de 1 500 m² de surface au sol, répartis comme suit :

540 m² d’espaces d’exposition, d’archives et de conférence au rez-de-chaussée.
320 m² de bureaux occupés par Atlanbois et l’UNIFA, l’Union Nationale des Industries Françaises de l’Ameublement.
640 m² de bureaux occupés par l’ONF (Office National des Forêts).

La conception avant-gardiste de la firme d’architectes Barré-Lambot repose sur les principes de la construction collaborative. Des entreprises de la filière bois des Pays de la Loire et des étudiants de grands lycées locaux spécialisés dans le bois, l’architecture et le design ont participé à ce projet ambitieux.

Le bâtiment B est un bâtiment bioclimatique basse énergie en bois de culture locale. Visuellement, il semble aussi léger que la feuille ou la goutte d’eau à laquelle il ressemble, avec son noyau central rayonnant d’une structure en bois visible de l’extérieur.

Source : Agnese Bifulco (Floornature.es), Iledenantes.com