Une église métallique recrée son prédécesseur du XIIIe siècle

L’une des nombreuses utilisations du treillis métallique est en tant qu’élément architectural, de la décoration à l’application sur les murs et les toits. Mais que se passerait-il si le maillage pouvait être utilisé comme base pour l’ensemble du bâtiment ?

C’est l’idée de l’artiste Edoardo Tresoldi dans son projet de reconstruction de cette ancienne église du sud de l’Italie. Le bâtiment d’origine ayant été détruit par des tremblements de terre au XIIIe siècle, sa structure et sa taille précises étaient une quantité inconnue, un facteur qui a donné à l’artiste une plus grande liberté au cours du processus de création.

Le bâtiment-sculpture a pris 5 mois à créer et l’intention est qu’il reste en place de manière permanente. Saisissante et moderne, l’installation cherche à redonner vie aux ruines du site, tout en permettant à la ville de se réapproprier un morceau de son passé glorieux grâce à l’union de l’architecture ancienne et moderne.

La structure présente les différents types d’éléments architecturaux que l’on trouve couramment dans une église actuelle : colonnes, arcs et dômes romans. La splendeur du bâtiment est encore renforcée lorsque le soleil se couche, grâce aux projecteurs qui, la nuit, donnent un air d’enchantement.

La conservatrice de l’œuvre, Simone Pallotta, explique que « l’installation d’Edoardo Tresoldi se présente comme une sculpture architecturale majestueuse offrant une illustration de l’ampleur de l’église chrétienne qui existait à l’origine, tout en vivifiant, par la recréation, la relation entre l’ancien et le contemporain ».

Source de l’image : metalocus.es